Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Portrait de famille : "au parc".

Voici le dessin qui vient conclure neuf mois d'attente. Le premier, je l'avais réalisé pour annoncer ma grossesse. Ce dessin inclut la nouvelle venue dans notre famille et montre la vie qui continue en même temps. Nous avons passé ce début d'été au parc. Tous les après-midis, la béba, comme on dit en grec - ils n' appellent pas par leur nom les bébés tant qu'ils ne sont pas baptisés et ceux-ci restent bien souvent sans nom jusqu'à un an voire plus, mais moi, je suis pas grecque, et j'appelle mon bébé, déclaré au consulat de France et nommé officiellement pour l'occasion, Anastasia, et que j'appelle également Ana, ou Ana-Ana (voir Pico Bogue, la super bande-dessinée que Léa et moi adorons), ou Anina (voir le dessin-animé) - bref, tous les après-midis, la béba, Léa, Zoé et moi partons à pied jusqu'au parc le plus proche, qui consiste en un petit plateau sur les hauteurs de Nikaia, un parc très soigné creusé dans les montagnes, et avec des nouvelles balançoires. Donc à sept heures du soir (c'est encore l'après-midi ici), quand le soleil commence à se faire un peu moins agressif, nous sortons ENFIN de la maison, jusqu'à la tombée de la nuit. Là, on retrouve de nombreuses familles, qui comme nous, attendent toute la journée, cloitrées dans des maisons rafraîchies par de l'air conditionné en marche jour et nuit. Et bien souvent nous assistons au coucher du soleil, à l'heure où tout devient paisible et cette quiétude nous donne assez d'énergie pour tenir jusqu'au lendemain soir.

Voici le dessin qui vient conclure neuf mois d'attente. Le premier, je l'avais réalisé pour annoncer ma grossesse. Ce dessin inclut la nouvelle venue dans notre famille et montre la vie qui continue en même temps. Nous avons passé ce début d'été au parc. Tous les après-midis, la béba, comme on dit en grec - ils n' appellent pas par leur nom les bébés tant qu'ils ne sont pas baptisés et ceux-ci restent bien souvent sans nom jusqu'à un an voire plus, mais moi, je suis pas grecque, et j'appelle mon bébé, déclaré au consulat de France et nommé officiellement pour l'occasion, Anastasia, et que j'appelle également Ana, ou Ana-Ana (voir Pico Bogue, la super bande-dessinée que Léa et moi adorons), ou Anina (voir le dessin-animé) - bref, tous les après-midis, la béba, Léa, Zoé et moi partons à pied jusqu'au parc le plus proche, qui consiste en un petit plateau sur les hauteurs de Nikaia, un parc très soigné creusé dans les montagnes, et avec des nouvelles balançoires. Donc à sept heures du soir (c'est encore l'après-midi ici), quand le soleil commence à se faire un peu moins agressif, nous sortons ENFIN de la maison, jusqu'à la tombée de la nuit. Là, on retrouve de nombreuses familles, qui comme nous, attendent toute la journée, cloitrées dans des maisons rafraîchies par de l'air conditionné en marche jour et nuit. Et bien souvent nous assistons au coucher du soleil, à l'heure où tout devient paisible et cette quiétude nous donne assez d'énergie pour tenir jusqu'au lendemain soir.

Polyptique.

Polyptique.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de celiniko sur le portail Overblog

Commenter cet article

Lanvin 27/07/2017 15:55

Merci pour cette Jolie balade familiale ...
Bises à vous Cinq